atelier d′architecture environnementale
   
Accueil du site > Réalisations > Logements > Eco-quartier seniors (...)
Atelier

Démarche

Eco-nouvelle

Partenaires

Réalisations


  > Eco-quartier seniors à Vermand
  Eco-quartier seniors à Vermand  
   
  L’avant-projet de l’éco-quartier séniors réalisé pour un concours de l’Habitat Saint-Quentinois vise à donner forme au vivre ensemble dans le cadre historique et naturel de l’ancien oppidum gaulois de Vermand  
 

Le site

Le site de la résidence est fortement marqué par les talus de l’oppidum et la pénétration de la voie principale qui dessert le promontoire. Les talus sont pour la plupart plantés, soulignant en vue d’avion la forme en trèfle du site.

Le village et le site proche sont dominés par la flèche Art Nouveau de l’église. Elle est perceptible de tous points du village et particulièrement du site de la résidence et constitue un point de convergence.

Le terrain de la résidence est actuellement occupé par des constructions et des murs, traces du passé, dont certains pourront être conservés afin que l’histoire joue un rôle dans l’organisation du projet.

Programme :

Le programme de construction prévoit la réalisation de 20 logements pour personnes âgées répartis en 13 T3 et 7 T2. Ils seront associés à une salle commune et des stationnements en boxes.

Tous les logements devront être accessibles aux personnes handicapés, l’objectif étant de prévoir l’évolution physiologique des habitants qui, indépendants à leur entrée dans le logement, peuvent devenir dépendants.

Interprétation du programme :

Le projet de l’équipe de maîtrise d’oeuvre vise à la réalisation du programme en mettant l’accent sur l’adaptation des logements et des espaces publics aux locataires âgés, à leurs besoins spécifiques et au confort d’usage qui leur soit le plus adapté.

Quelques points sont à souligner dans cette approche :

 - l’importance des espaces collectifs, particulièrement leur centralité et l’ouverture visuelle offerte par la disposition des bâtiments qui peut permettre une observation bienveillante des locataires entre eux

 - l’adaptation des espaces publics que ce soient la cour d’entrée, les voies de circulation des véhicules ou les voies piétonnes, aux différentes formes de handicaps ou de difficultés physiques et les dispositions permettant de retarder la dépendance (espaces de déambulation, espaces pour un potager partagé, salle de motricité, utilisations multiples des boxes)

 - une hiérarchisation des espaces et des fonctions permettant dans le projet architectural et urbain de mettre l’accent en premier lieu sur la salle commune puis sur les espaces extérieurs collectifs centraux, enfin sur les jardins privatifs et sur les logements.

 - La compacité des bâtiments et la rationalité de l’organisation des logements ont une incidence sur les coûts énergétiques et la maintenance.

 - La facilité donnée aux intervenants extérieurs pour stationner un véhicule et/ou accéder aux logements : commerces ambulants, services de soins et d’aide à la personne à domicile

 - L’organisation interne des logements permettant l’évolution des besoins du locataire et notamment l’intervention d’un assistant à domicile

Mise en adéquation du programme avec le site

Quelques contraintes et des atouts…

Les contraintes tiennent principalement au relief du terrain dans l’aménagement des espaces extérieurs pour les personnes à mobilité réduite.

Les principaux atouts qui vont contribuer à intégrer le projet dans le site sont liés à l’histoire du lieu et aux qualités de son environnement.

La démarche bioclimatique conduit en outre à privilégier les expositions sud pour les pièces principales et des logements traversants pour la luminosité et l’aération.

Le bâtiment ancien conservé pour la salle commune occupera une position centrale.

Autour de lui seront articulés les bâtiments nouveaux. Les logements seront rayonnants autour des espaces communs. La forme en croissant des groupes de logements est le résultat à la fois de l’accompagnement du rayonnement solaire, de l’adaptation étroite au relief du terrain et une réponse à l’éperon en trèfle de l’oppidum.

Les éléments du passé conservés et mis en valeur contribueront à intégrer le projet nouveau dans le site historique : ce sont les murs de clôture en briques, l’ancienne écurie transformée en salle commune et le respect du relief qui résulte de l’ancien oppidum.

 
     
   
     
  Dans la même rubrique  
  Extension bioclimatique à Livry-Louvercy
Maison solaire à Lavannes
Ancienne église St Waast de la Ferté-Milon, absidiole romane ISMH
Restaurations de maisons
Crézancy, logements sociaux écologiques
éco-quartier de Crézancy, lotissement écologique
Logements sociaux HQE de Loos-en-Gohelle
La maison dont vous êtes le héro
Village senior bioclimatique du Moulin de l’Arche, Brasles (Aisne)
Première botte de paille / Maison écologique et activité agricole à Voyennes(80)
Maison bioclimatique à Suippes (51)
Maison solaire semi-enterrée à Crézancy
Eco-quartier seniors à Vermand
Extension en bois d’une maison soissonnaise à Montgobert
Solidarités Nouvelles pour le Logement / 12 logements à St Denis
Maison passive et écologique à Bry-sur-Marne
Restauration d’une maison soissonnaise
Etre acteur de sa maison à Soissons
Ensemble de logements neuf et rénovation à Brasles
Réhabilitation d’ensembles de logements à Etouvie
Maisons d’architectes et d’artisans
 
Vivarchi / Yannick Champain / Atelier d'Architecture Environnementale / La Ferté-Milon / T (0033)-3 23 72 37 31  /  contact@vivarchi.com
Plan du site | SPIP | Newletter OK